ban3 ban4

Le Barf c’est quoi ?

Cet acronyme vient de l’anglais ‘Biologically Appropriate Raw Food’ soit Nourriture crue biologiquement appropriée. D’autres l’on changé en ‘Bones and Raw Feeding’ soit alimentation à base d'os et nourriture crue.

Cette méthode alimentaire prône un régime qui se rapproche le plus possible du régime des chiens sauvages dans la nature. A savoir une alimentation essentiellement crue, carnée avec un pourcentage restreint de légumes réduits en bouillie sensés représenter la portion ‘verte’ que le prédateur trouve dans l’estomac de ses victimes. A celà on ajouter quelques compléments minéraux issus d’algues, yaourts … et l’on reconstitue donc un régime complet approprié à nos compagonons.

 

 

En quoi est il bénéfique ?

pour l’hygiène du chien au quotidien : en effet, bon nombre d’affections du système digestif sont liées à une mauvaise hygiène buccale favorable au développement rapide des pathologies.

Le simple fait de rogner des os entraîne un nettoyage mécanique de la mâchoire et de ce fait limite la prolifération bactérienne. C’est un détartrage naturel qui évite également de le faire sous anesthésie vers 6/7 ans ou en prévention d’une intervention chirurgicale postérieure.

Au passage la mastication des os est également bénéfique pour le développement de la mâchoire des chiots et favorise la pousse de la deuxième dentition.

En cas d’allergie :  nos Nizinny sont parfois sujets à des allergies. Elles peuvent être d’origine héréditaire ou environnementale. Pour éliminer ou réduire le soupçon d’origine alimentaire la seule solution est de changer de régime. Toutefois si l’on nourrit exclusivement aux croquettes c’est plutôt difficile car on ne peut pas forcément éliminer LA source allergène … Aussi dans ces cas un retour temporaire voire définitif à une alimentation ménagère ou au BARF permet il de sélectionner très finement ce que l’on donne. On a maintenant un retour d’expérience suffisant en ce domaine pour dire que cela fonctionne plutôt bien et que si ça n’élimine pas tout le temps à 100% l’allergie, ça contribue fortement à sa diminution.

diminution des déjections: si l’on compare avec une alimentation industrielle, on constatera une diminution des déjections bien évidemment liée à la haute digestibilité des aliments frais distribués. Les croquettes sont souvent composées essentiellement de céréales que le chien ne digère pas et rejette telles que. d’où une bien meilleure assimilation des aliments naturels.

 

Quelles sont les doses à distribuer ?

La dose quotidienne doit représenter  à 2 à 3 % du poids du chien adulte. Pour les chiots en croissance, on compte autour de 6 % du poids du chiot

la composition de la ration se situe à environ 30 % d'os charnus crus, 30 % de viande crue, 10 % d'abats, 15 % de légumes, 5 % de fruits, 10 % de suppléments (oeufs, yaourt, cottage cheese, luzerne, etc.)

ensuite il faut tout simplement surveiller le poids du chien toutes les deux semaines et s’assurer également, toujours par prise de plis de peau aux épaules et en arrière des cotes qu’il n’y a pas de formation exagérée de graisses en dessous.

Où trouve t on des fournisseurs ?

bien évidemment en bas de chez soi, dans les surfaces spécialisées en congelé. Au bas de cet article sont donnés également à titre informatif des fournisseurs de viande crue pour de plus grosses quantités. Enfin les sites de Barf publient également des contacts de fournisseurs et d’adeptes de cette méthode.

Inconvénients ?

congélations : la précaution d’usage face aux viandes crues est de réduire la prolifération bactérienne. Aussi veillera t on à disposer de suffisamment de place en congélation pour pouvoir congeler au préalable ces viandes deux à trois semaines avant distribution . Ceci peut s’avérer parfois compliqué quand on vit en espace restreint ou lorsque l’on a plus d’un chien ...

préparation : en lisant les menus sur les sites spécialisés on pourrait croire que notre chien est mieux servi que nous même … Pourtant avec un peu d’habitude on verra qu’il n’y a pas autant de préparation qu’il n’y parait puisque tout est distribué cru. Toutefois lorsque l’on part en vacances il n’est pas très simple d’atteler son congélateur à la voiture ou d’avoir la place de congélation nécessaire, sachant d’autant plus que les tarifs sur les lieux de villégiature ne sont pas forcément aussi accessible qu’à domicile. Une technique consiste alors à compenser une partie de la viande par des aliments déshydratés, encore faut il disposer d’un déshydrateur à domicile …  Enfin même remarque que ci dessus : il n’est pas bien compliqué de préparer des menus quand on a un ou deux chiens, ca se complique un peu plus en élevage canin et demande un intendance plus lourde et parfaitement organisée.

 

Conclusion ...

Le Barf est une méthode alimentaire parfaitement adaptée au Nizinny car il permet de distribuer des doses bien plus importantes qu”en alimentation industrielle et surtout plus adaptées à la goinfrerie de ce chien et à la surveillance de son poids.

Il permet en outre de limiter les effets des allergies chez les sujets sensibles tout en maintenant un poids idéal en jouant à loisir sur la composition alimentaire ainsi qu’un hygiène dentaire parfaite.

Si le cout de revient n’est pas plus important comparativement à des croquettes de qualité, il demande toutefois une intendance plus importante qui peut vite s’avérer contraignante en élevage…

 

© Hillenweck Pierre 2014 tous droits réservés