ban3 ban4

Vous ne cherchez pas un divertissement pour le temps d'un week-end, vous recherchez un compagnon qui vous donnera amour et joie pour une douzaine d'années ou plus. C'est pourquoi il est plus important de consacrer à cet achat plus d'attention que pour celle que vous portez à celui de votre voiture, que vous échangerez dans quatre ans. Acheter un chiot est cependant une situation qui vous placera TOUJOURS dans l'embarras et c'est normal. La première question qui vous vient à l'esprit est :

Comment trouver un éleveur de qualité ?

Commencez par consulter les annonces de portées délivrées par le Nizinny Club de France , ou visitez la rubrique portées de son site web . (nizinnyclub.fr ) Vous pouvez aussi visiter une exposition canine et en profiter pour contacter les exposants-éleveurs qui représentent la race, ils sont souvent les mieux placés pour vous renseigner.

 

Qu'est ce qui caractérise un bon élevage ?

Voici quelques questions à poser et certaines observations à faire:

- Est-ce que vous pouvez voir l'endroit ou les chiots sont élevés ? (Acceptez l'odeur normale d'un chiot, mais pour autant ce dernier ne doit pas exhaler une odeur abjecte ou vivre dans une puanteur exécrable.)

- Est-ce que vous pouvez voir la mère des petits ? (Il est tout à fait possible que la maternité lui ait fait perdre du brio notamment au niveau de sa fourrure, mais vous paraît elle en bonne santé et heureuse ? )

- Est-ce que vous la prendriez pour vivre avec vous ? (Les chiots ont hérité non seulement des gènes de leur mère, mais encore de son éducation (imprégnation) passé huit semaines.)

- La plupart du temps, le père des chiots n'est pas visible car il appartient à quelqu'un d'autre, mais demandez à le voir si il vit à l'élevage. Posez vous les mêmes questions que pour la mère.

- Est-ce que l'éleveur entretient avec ses chiens un véritable passion ? (N'importe qui peut simuler un petit bisou ou une caresse, mais est-ce que le chien regarde son éleveur avec adoration lorsqu'il vous parle ? Est-ce que l'éleveur caresse la tête du chien sans même prendre conscience de son geste ?)

- Est-ce que les autres chiens de la maison semblent heureux et en bonne santé ? - Quel est, en nombre d'années, l'expérience de cet éleveur pour la race ? ( N'éliminez pas systématiquement un éleveur novice, mais une longue expérience de la race doit être un critère positif important dans l'établissement de votre choix.)

- Est-ce que l'éleveur est adhérent au Nizinny Club de France ?

- Est ce que l'éleveur expose régulièrement ses chiens ? avec quels résultats ?

- Est-ce que ses chiens ont des titres ? (retenez prioritairement les titres de Champion de France ou vainqueur de la Nationale d'élevage, qui sont les plus difficiles à obtenir. La race étant de faible effectif, tout le monde peut, avec un peu de persévérance, devenir champion international ou obtenir un titre assez facilement : Champion d’un pays ou le chien ne trouvera aucune concurrence : A vaincre sans péril ... )

- Est-ce que les parents sont dépistés pour la dysplasie ? (ne vous contentez pas d'un oui évasif, demandez à voir les comptes-rendus de lectures officiels, c'est à dire effectués par le vétérinaire agréé par le NCF, sur des formulaires officiels à entête de la SCC ou /et de la FCI)

- Quel est-ce que la longévité de cette lignée est connue et significative ? (en clair vous cherchez à savoir si ces parents voire grands-parents ont déjà produits des chiens ayant connus des pépins de santé)

- Est-ce que la mère a eu d'autres chiots ? Où sont ils ? Est-ce que vous pouvez parler à certains de leurs propriétaires ?

- Est-ce que vous seriez prêts à confier votre enfant pour quelque heures à cet éleveur après votre entretien ? (en clair lui accordez vous votre confiance)

- Êtes vous prêt à établir avec cette personne des relations pendant toute la durée de la vie de votre futur compagnon ?

- Demandez à l'éleveur quelles garanties il vous assure. Demandez à consulter les pedigrees, certificats de santé, contrat de vente, instructions d'élevage données par l'éleveur, quel suivi et accompagnement il vous offre, examinez les examens médicaux subits par toute la portée.

- Enfin, attendez vous à être questionné comme si vous adoptiez un enfant (!) , c'est plutôt un bon signe car cela signifie que l'éleveur ne confie pas ses chiots à n'importe qui. Dans le cas contraire méfiez vous d'un éleveur pressé de vendre ...

 

! OU NE PAS ACHETER UN CHIOT !

 

Ne JAMAIS acheter l'adorable petit chiot dans la vitrine. Je souhaite faire cette déclaration clairement : AUCUN éleveur honorable ne permettra à qui que ce soit d'autre que lui-même de décider qui peut ou ne peut pas vivre avec ses chiots ! Ce qui caractérise avec certitude un éleveur de qualité est sa volonté de placer ses chiots de la même manière que si il plaçait ses propres enfants !

Il est clair qu'aujourd'hui les animaleries, même si elles sont sûrement un système d'avenir pour la vente des chiots, ne présentent pas de garanties suffisamment sérieuses pour y acheter votre futur compagnon.

En général , les animaleries offrent (encore que le verbe soit mal choisit) une garantie qui s'étend sur une période de deux (si si !) à trente jours. Lorsque les pedigrees des parents sont disponibles, le vendeur qui ne connaît que très rarement la race, sera incapable de faire des commentaires sur la lignée de votre chien et par là même ne vous sera d'aucune utilité pour vous aider à faire un choix sérieux, pour vous donner des indications pertinentes dans la conduite de l'éducation du chiot etc. Il faut savoir que les premières semaines sont fondamentales dans la construction du caractère donc du comportement futur de votre chiot, et personne d'autre, mieux que l'éleveur, n'est à même de vous indiquer celui qui convient le mieux à votre mode de vie et à votre tempérament. En suivant le même raisonnement on comprendra qu'un éleveur quasi industriel de chien : un "naisseur", ne prendra jamais (faute de rentabilité) le temps indispensable à consacrer aux soins physiques et médicaux, le temps pour parfaire la socialisation de chaque chiot, le temps de porter suffisamment d'amour et d'attention à la portée.

Seul un éleveur de qualité pourra vous apporter cette certitude.

 

Autres conseils :

A ceux qui vous affirment qu'il est tout à fait inutile et superflu de pratiquer des examens SÉRIEUX pour la dysplasie de la hanche, par exemple, je n'aurais qu'une recommandation : allez voir ailleurs. A ceux qui vous propose d'acheter un chiot NON LOF, passez votre chemin, ces personnes manifestent à l'évidence un désintérêt pour la race au profit d'un intérêt prononcé pour les ... bénéfices. Il y a (hélas) ceux qui élèvent des chiens pour faire beaucoup d'argent et (heureusement) ceux qui consacrent beaucoup d'argent pour élever de beaux chiens, préférez ces derniers !



UN NIZINNY : A QUEL PRIX ?

 

En moyenne un chiot Nizinny est vendu entre 800 € - 1000 €. Cela représente beaucoup d'argent et semble d'emblée "trop" d'argent. Essayez donc de mettre un prix sur l'amour que vous portez aux membres de votre famille, aujourd'hui vous n'y pensez pas, mais lorsque hélas votre fidèle compagnon partira, vous verrez qu'il vaudra alors "tout l'or du monde" et qu'en aucun cas vous ne regretterez la poignée de billets de 100 € consacrée à son achat. La recherche des meilleurs parents possibles implique des recherches génétiques poussées et onéreuses pour l'éleveur exigeant, l'utilisation de parents de qualité, si elle est la meilleure voie est toujours une voie coûteuse.

 

La portée moyenne est de cinq ou six chiots. Le revenu total de la portée est donc de 4.500 € s'ils se vendent à 900 € (prix moyen).

Cependant, l'éleveur en garde souvent un : soustraire 900 €.

L'éleveur peut être amené à remplacer un chiot : soustraire encore 900 €. Soustraire 100 € ( par chiot ) pour les honoraires de vétérinaires.

Au prorata de son utilisation estimons le coût de la mère elle même (900 € – divisé par 3 portées = 300 € );

Comptez au moins 500 € pour payer la saillie du mâle ( et selon le origines et récompenses encore plus ). L'accompagnement des soins vétérinaire pour la mère avant, pendant et après la grossesse : abaissez le revenu de 400 €.

Nourriture pour les chiots – près de 200 € pour 8 semaines; annonces, identification et enregistrement auprès de la SCC : un autre billet de 250 €. Les communications de longue distance avec les futurs propriétaires coûtent près de 70 € par mois – deux mois avant le départ et deux mois (au moins) après le départ : – 210 €.

Les photos et vidéo : - 45 €

Si l'éleveur est confronté à des frais médicaux inhabituels (un virus est si vite arrivé), il peut soustraire encore 100 €.

La somme des dépenses consacrées à cette portée dépasse les recettes.. L'éleveur est dans le rouge !! Comme vous pouvez le constater, l'éleveur de qualité qui soigne au plus près ses chiens et est impliqué dans la bonne gestion de la race ne fait pas une affaire en vendant des chiots. Il ou elle le fait pour l'amour de la race. Enfin dernière remarque au sujet du prix : un Nizinny acheté à 900 € avec une durée de vie moyenne de 14 années représente un investissement qui, ramené en mois, vous coûtera un peu moins de 5 € 40 par mois : alors trop cher ??